LOCALES
Divers
PrintEmail This Page
Inauguration de l’Oasis Issam Fares pour le Développement & l’Héritage au Parc Patriarcal Maronite au Diman
21 آب 2009

Le Patriarche Maronite Nasrallah Boutros Sfeir a inauguré, hier soir, l’Oasis Issam Fares pour le Développement & l’Héritage au Parc Patriarcal Maronite de Diman, qui représentait l’aspect développemental du Parc.


Ont assisté à la cérémonie les députés Nidale Tohme et Nader Succar, ainsi que les Evêques Maronites Monseigneurs Choukrallah Harb, Roland Abou Jaoudeh, Francis el-Baisari et Samir Mazloum. Ont également assisté à la cérémonie le Prêtre de la Paroisse du Akkar pour les Grecs Orthodoxes Basilios Mansour, le Président de l’Université des Pères Antonins R.P. Antoine Rageh, le Directeur de la Fondation Issam Fares M. William Mjalli, représentant Son Excellence M. Issam Fares, le Président de l’Union des Municipalités de Bcharri, les maires et les présidents des municipalités de la région, ainsi qu’un large éventail de dignitaires religieux, de figures politiques influentes et de personnalités sociales de renom.


Après avoir écouté l’hymne national, le Secrétaire de l’Information de la Ligue de Qannoubine pour l’Héritage, M. George Aarab, a salué Sa Béatitude le Patriarche Sfeir, estimant que sa présence rendait à la vallée, riche en foi et en amour, son glamour exceptionnel. Aarab a mentionné aussi le développement et l’expansion du Parc Patriarcal qui a été finalisé pour représenter un pas avancé vers le développement, avec l’initiative de la Fondation Issam Fares.


Selon Aarab, Son Excellence M. Fares représente la source qui coule et qui assouvit la soif des personnes assoiffées et souffrantes. Aarab a également transmis ses remerciements à Fares, estimant que ce dernier rendait à notre monde l’amabilité de Dieu à travers l’amour de son proche.


Le Secrétaire Général de l’Avocat de la Ligue de Qannoubine Joseph Farah a prononcé un discours dans lequel il a estimé que la présence du Patriarche Sfeir parmi nous équivalait à la présence de la conscience de la nation et du groupe. Il a considéré aussi que la participation et la contribution de la Fondation Issam Fares dans ce domaine étaient une preuve éclatante de l’union de la foi et le message d’héritage qui garantirait la continuité de la nation.

Plus tard, le représentant de Son Excellence M. Issam Fares, le Directeur Général de la Fondation Issam Fares, M. William Mjalli, a pris la parole.


Discours de Son Excellence M. Issam Fares


Son Excellence M. Issam Fares m’a accordé l’honneur et m’a chargé de le représenter afin de transmettre à Votre Béatitude ses plus sincères sentiments de cordialité et d’estime, ainsi que son profond respect à l’égard de votre personne et de votre position spirituelle et nationale à une occasion qui lui a toujours été chère à son cœur tout au long de sa carrière au service de la nation. Votre Béatitude, votre présence personnelle est, en effet, une bénédiction pour l’Oasis Issam Fares pour le Développement et la Culture à laquelle nous sommes reconnaissants. Il s’agit du geste d’un père attentionné, voire même un geste de générosité et une décoration si précieuse à laquelle nous sommes si reconnaissants, avec toute loyauté. Aujourd’hui, je répète devant Votre Béatitude la volonté de Son Excellence de créer un Etat de droit et d’institutions qui garantit les droits de tous les Libanais et réalise leurs aspiration en un avenir prospère, gouverné par la justice et la paix’.


M. Mjalli a expliqué que la Fondation Issam Fares, depuis sa création, a été au service de l’homme et de l’instauration de l’Etat de droit, et partage, avec les loyalistes libanais, l’amour de la nation. Il a ajouté que la Fondation œuvrait en faveur de la création d’un état uni et unifié, qui, à lui seul, garantirait un avenir au Liban et à la population libanaise.


Mjalli a estimé que le Parc Patriarcal est une spécificité distinguée qui revêt une importance nationale et religieuse, vu qu’il est situé à Diman où les principes de l’héritage sont illustrés. Il a dit que le timing était remarquable, parce qu’il coïncidait à un moment où le Liban avait urgemment besoin d’être au centre des préoccupations de la communauté libanaise et internationale.


Mjalli a aussi appelé à serrer les rangs afin de consolider l’esprit d’appartenance et d’unité nationale, de réveiller la culture de la loyauté aux ancêtres et d’ouvrir de larges horizons devant les générations futures.

Il a signalé que la Fondation Fares était au cœur de la conscience humaine et de la société libanaise. En effet, la Fondation avait été inspirée, dans le cadre des directions de Son Excellence M. Issam Fares, par les enseignements de l’église. Elle avait déployé aussi d’autres efforts remarquables, soutenant ceux du Patriarcat au service de l’humanité, ce qui a abouti à la création d’une oasis pour contempler Dieu et se rapprocher davantage de Lui.


Il a conclu en disant que la Fondation Fares a porté haut la bannière de l’amour, de la coopération et de la construction, aux côtés des institutions des secteurs public et privé, des leaderships spirituels, ainsi que de tous les citoyens, sans aucune exception. Finalement, il a transmis ses remerciements au Patriarche Sfeir pour sa présence personnelle.



Sa Béatitude le Patriarche Maronite présente au Directeur Général de la Fondation Issam Fares une plaque de reconnaissance



De nombreux dignitaires religieux et personnalités politiques et sociales participent à l’inauguration de l’Oasis Issam Fares pour la Culture & l’Héritage


Discours prononcé par Sa Béatitude le Patriarche Maronite Nasrallah Boutros Sfeir

La dernière allocution a été prononcée par Sa Béatitude le Patriarche Sfeir qui a exprimé ses remerciements à toutes les parties qui montrent toujours un intérêt à ce Parc, ‘Le Parc des Evêques Maronites’.


Le Patriarche Sfeir a expliqué les travaux effectués par l’entrepreneur du Parc et les préparations qui ont été entreprises avec le lancement d’une compétition annuelle pour les étudiants, dont le sujet était l’Histoire de l’Eglise Maronite et de la Vallée Sacrée.


Le Patriarche a dit : ‘Il s’agit de l’Oasis de Son Excellence M. Issam Fares pour le Développement & l’Héritage. Elle représente, en fait, l’aspect développemental du Parc à travers de nombreuses opportunités de travail à la portée des étudiants universitaires, outre une exposition de la production agricole et professionnelle. Sans mentionner également les souvenirs religieux, ainsi que les publications et les livres religieux.


Le Patriarche a poursuivi : ‘Cela a été possible grâce à la Fondation Fares et aux directions de Son Excellence M. Fares. Il va sans dire que nous lui vouons tout respect et toute appréciation, priant Dieu de lui garantir succès et santé’.


Le Patriarche Sfeir a exprimé ses remerciements à la Ligue de Qannoubine pour l’Héritage qui a été établie pour superviser et préserver le développement et la prospérité du Parc.


Plus tard, le Patriarche, accompagné de M. Mjalli et de participants officiels, a coupé le ruban dans le cadre d’une cérémonie d’inauguration traditionnelle et a levé le voile sur une plaque commémorative.